Programme numismatique 2021 de Malte et son élaboration

Programme numismatique 2021 de Malte et son élaboration

La façon dont Kevin Cassar décrit les pièces numismatiques de la Banque centrale de Malte suggère clairement que leur émission signifie pour lui bien plus qu’un simple travail. Demandez-lui quelle est sa pièce préférée, par exemple, et il s’exprime avec beaucoup de lyrisme sur celle qui représente l’une des œuvres les moins connues de l’un des principaux sculpteurs de Malte – « Dangerous Sport » d’Antonio Sciortino. Cela a pour effet d’attirer l’attention de nombreuses personnes qui ignoraient son existence. Il aime aussi particulièrement une représentation du conservatoire du jardin botanique Argotti situé à Floriana, qui n’existe plus.

Monsieur Cassar est le conservateur du musée de la monnaie à la Banque centrale de Malte, et également le secrétaire du Conseil consultatif des publications numismatiques et historiques, qui a été créé en 2017. Cette institution prit le relais du Conseil consultatif sur la monnaie et précédemment du Conseil consultatif sur la monnaie du Trésor pour élaborer le programme numismatique annuel.

Il souligne par ailleurs que si les pièces doivent être esthétiquement agréables, le message qu’elles véhiculent est tout aussi important. Aussi, il passe des heures à rechercher la description du thème, tant pour la brochure annuelle que pour le communiqué de presse et la documentation informative qui sont publiés pour chaque nouvelle pièce.

Programme numismatique 2021 de Malte et son élaboration

Monsieur Kevin Cassar, conservateur de la collection numismatique

de la Banque centrale de Malte

 


Courte biographie de Monsieur CASSAR

Kevin Cassar est le conservateur de la collection numismatique de la Banque centrale de Malte. Il a contribué à la constitution et à l’enrichissement de cette collection et a organisé un certain nombre d’expositions spécialisées sur des thèmes numismatique.

Il fait des recherches sur divers sujets historiques ainsi que sur l’histoire numismatique de Malte. Il a publié deux livres et a contribué à divers articles.


La sélection du programme numismatique nécessite une réflexion approfondie. Par où commencer ? Certains thèmes – tels que les anniversaires – sont assez prévisibles, mais le Conseil d’administration s’efforce d’inclure quelque chose de spécial parmi les cinq ou six programmes publiés chaque année par la Banque.

En effet, les pièces émises dans le passé comprennent une série mettant en valeur les temples préhistoriques qui constituent une partie importante du patrimoine du pays, ainsi que des événements tels que l’accueil par Malte de la présidence de l’UE ou la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth ou encore la visite du pape Jean-Paul II.

Bien entendu, le choix du thème n’est que la première partie du processus. Quelques designers ont ajouté leur magie aux pièces de la Banque mais, pendant des décennies, la majorité d’entre elles ont été conçues et gravées par Noel Galea Bason, qui ne montre aucun signe de ralentissement, même s’il est maintenant à l’âge de la retraite.

Programme numismatique 2021 de Malte et son élaboration

Une fois que le dessin est prêt, l’attention se tourne alors vers l’administration de la Monnaie. La Banque de Malte a actuellement deux contrats, l’un avec la Monnaie royale néerlandaise pour les pièces numismatiques de collection non circulantes et l’autre avec la Monnaie de Paris, en France, pour les pièces de circulation.

La première se trouve d’ailleurs confrontée à des défis intéressants, tels que les techniques de colorisation spéciales requises pour les pièces comme la magnifique L’Isle Adam Graduel émise à l’été 2020, qui représente une lettre enluminée d’un livre de chœur du XVIe siècle.

Une autre considération importante dans un programme numismatique pour toute banque centrale est, bien sûr, l’établissement des tirages à frapper, puisque leur valeur – y compris celle sur le marché secondaire – provient de leur rareté relative. Comme le Vatican, Saint-Marin et Monaco, Malte émet un nombre relativement faible de pièces – ce qui augmente considérablement leur attrait pour les collectionneurs, dont la majorité se trouve à l’étranger.

Cela signifie que le Département de la Monnaie accorde une grande attention à ce que la politique d’allocation soit équitable pour toutes les parties prenantes, en offrant une partie des pièces aux négociants, aux acheteurs en ligne, et en gardant le reste en vente à ses guichets dans les locaux principaux de la Banque.

Le « Malta Coin Centre », qui s’occupe de la commercialisation des pièces, a également mis en place un fichier des collectionneurs et clients réguliers, qui adresse des notifications préalables sur les lancements de nouvelles pièces. Si la quantité pré-réservée dépasse la part réservée à chaque catégorie, la politique d’attribution peut être recalibrée.

La Banque a émis près de 400 000 pièces en 2020 – malgré les problèmes et les retards liés à la COVID-19, comme la fermeture des Monnaies Nationales (Pays Bas et France, les deux sous-traitants de la Banque centrale de Malte) pour cause de quarantaine et les problèmes de logistique et de transport lorsque la circulation a été réduite.

 


Lignes directrices du programme numismatique 2021


La Commission prépare actuellement le lancement du programme de pièces 2021, et le « Malta Coin Centre » se prépare à nouveau à une année chargée, en utilisant pleinement des campagnes de marketing innovantes et une stratégie de médias sociaux pour promouvoir ses pièces.

M. Cassar n’est pas du tout intimidé. Il a déclaré : « Nous (la Banque centrale de MALTE) avons prévu de magnifiques pièces de monnaie, dont chacune a un message formidable. C’est un véritable honneur d’y participer. Je peux vous livrer d’ores et déjà un bref aperçu de certaines des émissions de pièces de Malte, prévues pour 2021 ».

En 2021, la Banque centrale de Malte poursuivra la série de pièces de 2 euros commémoratives célébrant le patrimoine bâti préhistorique de Malte.

Cette année, l’accent sera mis sur les temples Tarxien, qui consistent en un ensemble de structures mégalithiques, construites entre 3 600 et 2 500 ans avant J.-C.

Ces structures ont été découvertes pour la première fois en 1913 et ont fait l’objet de fouilles approfondies entre 1915 et 1919. Ce temple a été classé par l’UNESCO comme un site du patrimoine mondial. Ces pièces de 2€ commémoratives seront émises en rouleaux, individuellement sous forme de coincards et seront également incluses dans les sets monétaires annuels maltais 2021.

Une seconde pièce de 2€ commémorative dédiée aux héros de la Pandémie de COVID19 (personnel médical) sera proposée au public dans trois coin cards différentes.

Le 550e anniversaire de la naissance d’Albrecht Durer sera marqué par l’émission d’une pièce en argent. Durer est né à Nuremberg en 1471. Il était un artiste prolifique et polyvalent et une figure dominante de l’art de la Renaissance européenne.

Durer est probablement plus connu pour ses techniques de gravure, une forme d’art qu’il a élevée à de grands sommets. L’art de Durer peut être admiré dans divers musées du monde entier et la pièce de Malte aura pour sujet une des estampes de Durer qui se trouve dans les collections du musée de la cathédrale de Mdina, à Malte.

Au cours de l’année, Malte célébrera le 100e anniversaire de la loi d’autonomie de 1921. Il s’agit d’une étape très importante sur la route tortueuse de Malte vers l’indépendance politique vis-à-vis de la Grande-Bretagne afin qu’elle occupe sa place au sein des nations souveraines du monde.

La constitution de 1921 a donné aux Maltais une certaine mesure de gouvernement responsable et a également vu la création du premier parlement de Malte. La Banque centrale de Malte marquera cet anniversaire avec une émission de pièces d’or (un once d’or) et d’argent.

Une autre émission de pièces en argent représentera l’emblématique « Bibliotheca », qui abrite aujourd’hui la Bibliothèque nationale de Malte. Ce grand bâtiment, situé en plein cœur de La Valette et l’un des tout derniers à avoir été construit par les chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean de Malte. Il a été achevé en 1796, il y a donc 225 ans.

Mais ce n’est pas tout, et les collectionneurs seront ravis d’apprendre que la Banque centrale de Malte a d’autres choses en réserve. Mais cela restera un peu dans l’ombre pour l’instant afin de maintenir un élément de surprise.


Histoire des  institutions numismatiques de Malte


La Banque centrale de Malte émet des pièces depuis 1972, alors qu’avant cette date, Malte utilisait des pièces britanniques pour la circulation monétaire dans l’ile.

La Monnaie royale britannique a produit les premières pièces de circulation maltaises dés que le pays a adopté un système décimal en 1972.

L’Ordre souverain militaire de Malte, dont la présence historique à Malte remonte à 1530, a commencé à frapper des pièces commémoratives maltaises à Rome – renouant ainsi, d’une certaine manière, avec la frappe de pièces maltaises, qui avait été interrompue en 1798.

La banque centrale de Malte a ensuite repris la frappe de pièces commémoratives en installant un atelier monétaire à Malte à l’aide d’équipements acquis auprès de la Monnaie du SMOM, la Malta Mint ayant même repris la frappe des pièces décimales de l’île jusqu’en 1995.

Le programme de pièces numismatiques de la banque avait diminué au fil des décennies, mais il a commencé à reprendre de la vigueur à partir de 2007, avec l’émission d’une pièce d’or et une autre en argent.

Alors que seules 16 pièces ont été émises entre 2000 et 2009, 67 pièces ont été émises au cours de la décennie suivante.

 

Programme numismatique 2021 de Malte et son élaboration

Sources: Banque centrale de Malte et NUMSIMAG.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Newsletter signup

RECEVEZ GRATUITEMENT
LES ACTUALITÉS

Merci de patienter

Merci pour l'inscription

×