Nouvelle Vente sur Offres de monnaies, médailles, jetons – iNumis 43

Nouvelle Vente sur Offres de monnaies, médailles, jetons – iNumis 43

  • septembre 23, 2018
  • par

La nouvelle Vente sur Offres iNumis 43, est une vente générale qui comprend 1605 lots variés avec 1411 monnaies, 181 médailles et 13 jetons, classés par les experts de la société : M. Sombart pour les monnaies antiques, royales et les féodales et par M. Desse pour les monnaies modernes françaises, coloniales, napoléonides, monnaies du monde, les médailles et les jetons ; avec la collaboration de Mme Delcamp pour les monnaies royales et modernes.

Est présentée, comme habituellement lors des 3 ventes sur Offres annuelles d’iNumis, une sélection de monnaies grecques, de gauloises, de romaines, de byzantines, de mérovingiennes et de carolingiennes, une belle série de monnaies royales (voir ci-dessous), des monnaies modernes, coloniales et napoléonides, une belle série de monnaies du Monde, des médailles françaises et du Monde, ainsi que quelques jetons.

Bactriane, Eucratide, tétradrachme, 171-135 av. J.-C

 

Lot 76 – Bactriane, Eucratide, tétradrachme, 171-135 av. J.-C

A/ Anépigraphe. Buste diadémé à droite, drapé et cuirassé, coiffé du casque à aigrette, orné d’un épi de blé et d’une oreille de bœuf ; le tout dans un cordon perlé.
R/ BASILEWS MEGALOY/ EYKRATIDOY. Les Dioscures galopant à droite, tenant chacun une palme et une lance ; dans le champ, à droite monogramme.
Argent. 16,92 g. 31,8 mm. 12 h.
SUP+.
Prix de départ : 1 500,00€ – Prix d’estimation : 2 500,00€

oo

Nouvelle Vente sur Offres de monnaies, médailles, jetons - iNumis 43

Lot 191 – Néron, sesterce, Rome, 64-65

Le temple de Janus, situé au pied de l’Argiletum, près du Forum Romain, est le plus ancien temple dédié au dieu Janus qui régnait selon la tradition romaine avec Saturne sur le Latium. Ses portes avaient la particularité d’être fermées en temps de paix, et ouvertes en temps de guerre. Avec le buste lauré à droite (B), non signalé au RIC, édition révisée. Une patine verte, aux légères concrétions, recouvre cet exemplaire de qualité exceptionnelle

Prix de départ : 2 800,00€ – Prix d’estimation : 3 800,00€

Néron, sesterce, Rome, 64-65

oo

OO

Antonin le Pieux, aureus, Rome, 150-151

Lot 201 – Antonin le Pieux, aureus, Rome, 150-151

A/ ANTONINVS AVG PI – VS P P TR P XIIII. Buste, tête nue, à droite.
R/ LAETITIA – COS IIII. Cérès debout à droite, tenant des épis de blé ; à ses côtés, Proserpine à gauche, tenant une grenade.
Or. 6,98 g. 18,9 mm. 6 h.
RIC.199a. Cal.1556b.
R. TTB+ / TTB.
Prix de départ : 3 000,00€ Prix d’estimation : 4 200,00€

 

oo

On notera particulièrement une collection, identifiée dans le catalogue « collection JD », de monnaies de Louis XIV à Louis XVI, constituée de types ou millésimes ou ateliers rares. M. Christian Charlet, bien connu des collectionneurs de monnaies royales, a rédigé dans le catalogue iNumis une notice sur cette collection dont nous vous donnons quelques extraits :

« Une belle collection de monnaies royales construite avec intelligence par un amateur éclairé doublé d’un homme de goût.

Décédé avant d’avoir pu le connaître, ce remarquable collectionneur avait accepté de confier à Emmanuel Henry, avec lequel j’étudiais alors les rarissimes écus de Louis XIV à la cravate frappés à Saint-Palais en 1672, une photo de son exemplaire, le huitième connu. Ce geste montrait son ouverture d’esprit, celle d’un véritable connaisseur soucieux de faire avancer la recherche.

Sa remarquable collection, bien qu’inachevée en ce qui concerne les monnaies béarnaises (la mort l’a surpris inopinément alors qu’il n’avait pas encore terminé ses achats) montre parfaitement le souci constant qu’il a eu de sélectionner pour son ensemble des monnaies hors normes : flans neufs, ateliers rares, millésimes rares, variétés insolites voire inédites. Le numismate érudit et intelligent qu’il était savait choisir les monnaies intéressantes, les bonnes monnaies, celles qui sortent de l’ordinaire.

Dans ce magnifique ensemble d’environ 250 numéros, pour les règnes de Louis XIII à Louis XVI, quelques moutons à cinq pattes exceptionnels sont à signaler : le quart d’écu à la mèche courte de Troyes 1655 (trois exemplaires connus), le demi-écu à la mèche longue d’Arras 1647 frappé au moulin (troisième exemplaire rencontré), le rarissime écu de Navarre à la cravate (8 exemplaires connus), le quart et le huitième de Flandres aux insignes 1701, le louis mirliton de Béarn 1724, etc. Sans compter l’écu juvénile de Navarre de 1671, les pièces aux huit L de Béarn et laurées 1704 et 1708 (ce dernier provenant des collections Barbier, Théry et G. Sobin), les demi-écus Louis XV de France et à la vieille tête, la série complète de Louis XV aux huit L (1725), la dix réaux de Barcelone 1652..

J’arrête là cette énumération car il me faudrait citer toutes les pièces, chacune offrant un intérêt particulier. Les collectionneurs sauront les découvrir. Ce sera le meilleur hommage à rendre à ce collectionneur aussi lucide que passionné et qui aurait parfaitement bien mérité la médaille de la numismatique si celle-ci existait.

En 62 ans de numismatique, j’ai rencontré fort peu de collections aussi bien composées. »

 

oo

Catalogne, Louis XIV, X réaux, 1652 Barcelone

 

Lot 455 – Catalogne, Louis XIV, X réaux, 1652 Barcelone

A/ LVD. XIIII. D. G. F. E. C. B.. Buste du Roi à droite, lauré et drapé, accosté de X – R, au-dessous (date).
R/ (lis) BARCINO. CIVIT. OBSESSA. Croix coupant la légende, cantonnée d’un annelet au 1 et 4 et de trois besants au 2 et 3.
Argent. 2,87 g. 20,1 mm. 6 h.
C.236. Dy.-.
RR. SUP.
Prix de départ : 1 800,00€ – Prix d’estimation : 2 800,00€

OO

OOO

 Louis XIV, écu aux 8 L au buste lauré, drapé et cuirassé, 1704 Paris

Lot 592 – Louis XIV, écu aux 8 L au buste lauré, drapé et cuirassé, 1704 Paris
Prix de départ : 3 000,00€ – Prix d’estimation : 4 500,00€

oo

Louis-Philippe Ier, 5 francs Tiolier avec le I, tranche en relief, 1830 Paris, P

Lot 999 – Louis-Philippe Ier, 5 francs Tiolier avec le I, tranche en relief, 1830 Paris, P 
Prix de départ : 2 500,00€ – Prix d’estimation : 4 500,00€

oo

Allemagne, 300ème anniversaire du margrave Louis Guillaume et la paix de Rastatt 1955

Lot 1549 – Allemagne, 300ème anniversaire du margrave Louis Guillaume et la paix de Rastatt 1955

A/ LUDOV. GUILIELMUS MAR. BAD. – S. C. M. EXERCIT. SUMMUS DUX. Au-dessus d’une scène de bataille contre les turcs, Louis-Guillaume de Bade-Bade en armure chevauchant à droite.
R/ RASTADII IN ARCE COMPOSITA EST PAX// NIDUM PACIS HIC INSTRUO. Sous une colombe, vue du palais de Rastatt ; en-dessous écu inscrit ETIN LOCOISTO/ DABO PACEM/ A99: 2.
Or. 70,90 g. 50,0 mm. 12 h.
R. SPL.

Exemplaire splendide à fleur de coin, d’un module impressionnant, frappé en qualité Belle Épreuve (PROOF)
Prix de départ : 2 600,00€ – Prix d’estimation : 3 200,00€

oo


OO

 

 


Clôture le 9 octobre 2018

La vente iNumis 43 est disponible sur www.inumis.com ; www.sixbid.com et www.numisbids.com.

Renseignements : iNumis / 46 rue Vivienne / F-75002 PARIS / info@inumis.com / 01 40 13 83 19

Les experts : 

M. Sombart (sombart@inumis.com)

M. Desse (renaud@inumis.com)

Mme Delcamp (marion@inumis.com)

 

Publi-reportage – NUMISMAG©

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Salon numismatique Avignon novembre 2018

Newsletter signup

RECEVEZ GRATUITEMENT
LES ACTUALITÉS

Merci de patienter

Merci pour l'inscription

×