2 euros Monaco 2020 – Honoré III, Prince souverain de Monaco

2 euros Monaco 2020 – Honoré III, Prince souverain de Monaco

La principauté de monaco vient d’annoncer l’émission d’une pièce commémorative de 2 euros consacrée au Prince souverain Honoré III, né Honoré Camille Léonor Grimaldi de Goyon de Matignon le  à Paris et mort le  dans la même ville.

 

2 euros Monaco 2020 – Honoré III, Prince souverain de Monaco

La pièce de 2 euros commémore les 300 ans de la naissance du prince Honoré III. Le dessin représente le portrait du prince. À gauche figurent la mention «Honoré III» et, à droite, le nom du pays émetteur, «MONACO». Sous le dessin figure en demi-cercle l’inscription «1720 — Naissance — 2020».

 


Tirages : 15 000 exemplaires
Prix:

Sortie prévue : 1er juin 2020


 

Honoré accède au trône le 7 novembre 1733, à la suite de l’abdication de son père. Il est officiellement proclamé Prince Souverain de la principauté de Monaco le 10 novembre 1733 lors de son couronnement. Le nouveau prince réside dans son luxueux hôtel parisien ou parfois même au château de Versailles. En tant que cousin du roi Louis XV, il est lié à la famille royale française. En 1739 il est colonel du régiment de Monaco et participe avec son régiment à la guerre de Succession d’Autriche avec lequel il est blessé à la bataille de Rocoux, en 1746, puis à la bataille de Lawfeld, l’année suivante. En 1756, il promulgue un décret prévoyant que le trône monégasque reviendrait au roi de France si la dynastie des Grimaldi venait à s’éteindre.

Il épouse le 5 juillet 1757, Marie-Catherine Brignole (1737-1813). Deux fils naissent de cette union : Honoré de Monaco (1758-1819), qui devient Honoré IV en 1814 ; Joseph de Monaco (1767-1816). Français jusqu’au bout des ongles, très présent à la Cour de France, il gouverne de ce fait la principauté monégasque tel un souverain Bourbon. En 1762, Honoré III met en place une marine pour la principauté, cependant cette marine est sous la coupe de la puissante marine française. Cette marine monégasque demandée par le roi Louis XV à Honoré III, doit permettre d’empêcher les navires britanniques de commercialiser avec les ports français.

En 1789, la révolution française éclate. Honoré III refuse de quitter Paris et reste auprès du roi Louis XVI. En 1791, il prête serment à la constitution française. En 1792, la monarchie française est abolie et le roi est emprisonné. Quant à Honoré III, il refuse de quitter la France pour Monaco et refuse également l’exil à l’étranger, il se réfugie alors à Blois. N’ayant pas émigré, il n’est pas dépossédé de ses biens en France. En juillet 1793, il est emprisonné à la prison de la conciergerie à Paris tandis que la principauté de Monaco est abolie par les révolutionnaires et son territoire annexé à la France. Avec 59 ans, le règne d’Honoré III reste le plus long de l’histoire de Monaco.

En janvier 1794, l’ex-prince Honoré Grimaldi est jugé par les révolutionnaires pour haute trahison et condamné à la prison à vie. Il meurt  un an plus tard dans son hôtel, d’une crise cardiaque. En 1814, son fils aîné sera restauré comme prince souverain de Monaco sous le nom d’Honoré IV.

 

Sources : Monaco – Numismag©

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Newsletter signup

RECEVEZ GRATUITEMENT
LES ACTUALITÉS

Merci de patienter

Merci pour l'inscription

×