Pénurie de pièces d’un et deux centimes en Belgique et fin de la fabrication – cotation

Pénurie de pièces d’un et deux centimes en Belgique et fin de la fabrication – cotation

La Belgique connait une véritable pénurie de pièces d’un et deux centimes. Depuis le passage à l’euro, l’État Belge a produit ces petites pièces cuivrées à chaque fois que le besoin s’en faisait ressentir. Le porte-parole du SPF Finances, Francis Adyns a précisé que les premiers signes de pénurie sont apparus en juillet dernier.
En bas de l’article vous trouverez la liste des pièces de 1 et 2 centimes, par année et leur valeur numismatique.

 

Une pénurie inévitable et une situation qui se répète

En effet, la banque centrale européenne a décidé qu’aucune nouvelle pièce 1 et de 2 cents ne devait être frappée pour l’instant car « l’Europe pense qu’il y a suffisamment de pièces disponibles », et l’État Belge doit l’accepter. De plus au sein même du Service Public Fédéral des Finances certains jugent que la fabrication de ses pièces coûte extrêmement cher et qu’il faut définitivement en arrêter la fabrication.

Certes, le coût de production de ces pièces est supérieur à leur valeur faciale, et comme nous l’a précisé la Mintmaster de la Monnaie Royale, madame Ingrid Van Herzele, les coûts de production reviennent à 1.20 cent pour une pièce de 1 centime. Mais tout cela est a tempérer, car il faut savoir que le coût de fabrication de ces 2 pièces est largement compensé par le faible coût de fabrication du reste de la série divisionnaire euros ( de la 5cents à la 2€) pour lesquelles le revenu de seigneuriage est plus important et couvre le revenu de seigneuriage négatif des pièces de 1 et 2 cents.

Alors qu’une pénurie menaçait déjà l’année dernière, la Belgique avait pu mettre en circulation 60 millions de nouvelles pièces, mais cette option est aujourd’hui exclue.

 

L’état reproche aux Belges d’avoir trop de pièces qui dorment chez eux. 

860 millions de pièces de 1 centime et 770 millions de pièces de 2 centimes sont normalement émises depuis le passage à l’euro. Mais des centaines de millions de ces pièces ne sont plus en circulation. Il est crucial que la Belgique trouve un moyen de remettre en circulation toutes ces pièces dormantes. « Nous réfléchissons à cela« , a déclaré le ministère des Finances.

L’option pourrait être d’organiser une campagne nationale qui inviterait tous les Belges à rapporter massivement leurs pièces rouges à la banque.

 

Faire l’arrondi, face à la pénurie

Depuis 2014, une directive offre la possibilité aux commerçants d’arrondir le montant final des achats de leurs clients à 5 centimes. Mais force est de constater que peu d’entre eux l’appliquent réellement, par crainte d’une réaction négative de leurs  clients.

Hasard du calendrier? le ministre de l’Économie Kris Peeters travaille actuellement sur un projet de loi qui obligerait les commerçants à arrondir les paiements en espèces à cinq centimes. La Belgique passerait donc d’un système incitatif d’arrondissement des prix à un système coercitif. C’est ce schéma qui avait été retenu en Finlande pour l’arrondissement des prix.

 

OOO

1 centime & 2 centimes d’euro – Belgique

Le graphisme des pièces en euros de la Belgique est l’œuvre de Jan Alfons Keustermans pour l’avers
et de Luc Luycx pour le revers
ooo

Première série – roi Albert II – 1999 à 2008

Pénurie de pièces d'un et deux centimes en Belgique et fin de la fabrication - cotation valeur 1 cent & 2 centimes Belgique

Le dessin représente le roi Albert II sur la partie centrale de la pièce. Le monogramme royal (un « A » majuscule sous une couronne) est placé au centre de douze étoiles, symbolisant l’Europe.

 ooo

Deuxième série – roi Albert II – 2008 à 2014

Pénurie de pièces d'un et deux centimes en Belgique et fin de la fabrication - cotation valeur 1 cent & 2 centimes Belgique

Le graphisme est modifié selon les nouvelles dispositions de la Commission européenne. Les pièces représentent toujours le portrait du roi Albert II, mais le monogramme royal et l’année d’émission figurent désormais sur la partie interne des pièces, de même que la marque d’atelier et le code pays de la Belgique « BE ». 

ooo

Troisième série – roi Philippe – depuis 2014

Changement d’effigie pour la troisième série de pièces en euros, le nouveau dessin représente le profil du roi Philippe.

Pénurie de pièces d'un et deux centimes en Belgique et fin de la fabrication - cotation valeur 1 cent & 2 centimes Belgique

ooo

Valeur et tirages des pièces de 1 centime et 2 centimes Belge


1 centime – 1999 – Cotation  SPL  :  4 €  – FDC :  8 € – Tirage : 235 200 millions
2 centimes – 1999 – Cotation  B.U. en coffret :  2 €  – Tirage : non connu


1 centime – 2000 – Cotation  B.U. :  2 €  – Tirage : non connu
2 centimes – 2000 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 337 millions


1 centime – 2001 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 99 800 millions
2 centimes – 2001 – Cotation  B.U. en coffret :  2 €  – Tirage : non connu


1 centime – 2002 – Cotation  B.U. en coffret :  2 € – Tirage : non connu
2 centimes – 2002 – Cotation  B.U. en coffret :  2 €  – Tirage : non connu


1 centime – 2003 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 €  – Tirage : 10 millions
2 centimes – 2003 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 40 millions


1 centime – 2004 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 €  – Tirage : 180 millions
2 centimes – 2004 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 159 250 millions


1 centime – 2005 – Cotation  B.U. en coffret : 2 € – Tirage : 40 000
2 centimes – 2005 – Cotation  B.U. en coffret :  2 €  – Tirage : 30 000


1 centime – 2006 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 15 millions
2 centimes – 2006 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 30 millions


1 centime – 2007 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 60 millions
2 centimes – 2007 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 70 millions


1 centime – 2008  – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 6 millions
2 centimes – 2008 – Cotation  B.U. en coffret :  2 €  – Tirage : 25 000


1 centime – 2009 – Cotation  B.U. en coffret : 2 € – Tirage : 20 millions
2 centimes – 2009 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 10 millions


1 centime – 2010 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 30 100 millions
2 centimes – 2010 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 20 millions


1 centime – 2011 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 9 975 millions
2 centimes – 2011 – Cotation  B.U. en coffret : 2 € – Tirage : 15 000


1 centime – 2012 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 19 950 millions
2 centimes – 2012 – Cotation  B.U. en coffret : 2 € – Tirage : 15 millions


1 centime – 2013 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 70 millions
2 centimes – 2013 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 32 625 millions


1 centime – 2014 – Cotation  B.U. en coffret : 2 € – Tirage : 87 500
2 centimes – 2014 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 3 millions


1 centime – 2015 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 15 millions
2 centimes – 2015 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 25 millions


1 centime – 2016 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 29 millions
2 centimes – 2016 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 25 millions


1 centime – 2017 – Cotation  SPL : 0,50 € – FDC :  1 € – Tirage : 1,6 millions
2 centimes – 2017 – Cotation  B.U. en coffret : 2 € – Tirage : 20 000


2018 – arrêt de la fabrication

OOO

OOO

A LIRE ÉGALEMENT


Exclusivité : La Monnaie Royale de Belgique 6 mois après la fermeture de l’atelier monétaire>>


Programme numismatique 2018 de la Belgique>>


Vers la fin des pièces de 1 et 2 centimes d’euro en France ?>>


 

 

 

Sources : RTBF, Monnaie Royal de Belgique, NUMISMAG©

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  • Salon numismatique Avignon novembre 2018

Newsletter signup

RECEVEZ GRATUITEMENT
LES ACTUALITÉS

Merci de patienter

Merci pour l'inscription

×